Skip to content
Image

Mieux connaitre le marché : La matrice SWOT

La matrice SWOT est un outil très utile pour une entreprise qui souhaite analyser très rapidement son marché, afin de d’améliorer son positionnement.

Elle se présente sous la forme d’un tableau à double entrée, où vous allez rassembler de manière concise les éléments principaux à connaitre, soient :

  • Les forces de votre entreprise sur votre marché, c’est à dire ce qui vous permet éventuellement de devenir leader sur un point précis.
  • Vos faiblesses sur votre marché, soient ce qui de manière objective pourrait vous faire défaut.
  • Les opportunités du marché : Cela peut être par exemple un regain d’intérêt pour un marché particulier de la part du consommateur, une évolution technologique…
  • Les menaces du marché : Prenez à l’inverse toute obsolescence d’un produit, désintérêt, réglementation plus stricte concernant sa consommation etc.

 

La matrice SWOT.jpg

Pour en savoir plus, contactez-nous et découvrez toutes les opportunités de votre marché grâce à nos formations – Triakt

Publicités
Image

Vos salariés peuvent être IntrApreneurs !

by

Envisagez le scénario où votre entreprise se développe rapidement, mais cette croissance, vous la devez essentiellement à quelques salariés. Ces derniers sont de plus en plus exigeants en termes de salaire ou d’avantages en nature divers, mais surtout vous vous rendez compte qu’ils veulent prendre une place plus importante dans votre entreprise qu’ils ont contribué à faire croitre.

N’ayez pas peur de donner : les responsabilités que vous confierez à vos salariés seront la meilleure récompense qu’ils pourront recevoir pour leur temps passé dans votre entreprise. Ce sera pour eux la preuve que vous leur faite confiance et que vous souhaitez les garder à vos côtés. Si vous ne le faites pas, ils pourraient lorgner sur ce que leur propose la concurrence…

Comme vous êtes devenu entrepreneur, laissez vos salariés devenir IntrApreneurs :

L’intrapreneuriat permet à vos salariés de continuer à jouir de leur statut, tout en prenant la tête d’un projet innovant (qui peut être à leur initiative), à l’instar de chefs de projets mais avec la gestion du budget en plus. Que vous souhaitiez simplement lancer de nouveaux projets indépendants ou créer une organisation au sein de votre société, confier à vos équipes les rênes en toute autonomie permettra une émulsion plus créative, car vos salariés aussi peuvent avoir une vision pour votre entreprise et être innovants.

Il est important pour la réussite de leur mission que vous souteniez vos salariés dans leur démarche, et ils seront heureux de vous seconde car tenir une entreprise seul à bout de bras n’est pas une mince affaire…

 

Pour plus d’idées Triakt est là pour vous !

Image

Exploitez les moyens de communication

Actuellement, de nombreuses solutions existent afin de mieux communiquer sur votre entreprise. Une des grandes difficultés va être la sélection des médias afin de rendre votre communication plus efficace.

JIl existe bien entendu les moyens de communication traditionnels : presse, radio, télévision et affichages divers (métro, chez des commerçants etc.) et cinéma ; mais n’oubliez pas qu’aujourd’hui leurs homologues en ligne ont commencé à prendre une très grande importance : e-télé, webzines, e-radios… et même les chaînes de youtubers prestigieux !

Le but est de toucher des prospects dits « qualifiés » (c’est à dire correspondant à votre cible et susceptible d’acheter vos produits ou services), de vous faire connaitre d’eux, voire de leur vendre directement quelque chose.

  • Selon votre budget, sélectionnez les médias qui vous correspondent en fonction de votre branche d’activité ! Inutile de sélectionner un magasine de chasse et pêche si vous êtes un cabinet d’avocats spécialisé dans l’immobilier.
  • Écrivez directement au service de responsable des publications et demandez à écrire un article, à publier une annonce etc.

 

communication

Vous pouvez être présent sur le maximum de plates-formes afin d’améliorer votre visibilité. Les réseaux sociaux sont devenus quasi-obligatoires pour cela (Facebook, Twitter…)

Cela fait partie de la communication dite « hors médias » (excluant les 5 médias cités précédemment). Les relations publiques et l’organisation d’évènements divers en lien avec votre entreprise peuvent être du meilleur effet. N’hésitez pas à soigner votre présence sur le web, et à utiliser tous les programmes susceptibles d’attirer les clients comme les promotions, parrainages, programmes d’affiliation…

Restez dans l’air du temps ! Si votre but affiché n’est pas de paraitre « rétro » (ce qui peut être très hype), vous risqué de passer pour un « has been », ce qui serait dommage !

Je vous invite à lire notre article sur « Les 4 étapes pour un plan de communication ».

dynamique-mag.com

Image

Nos 10 conseils pour la création de votre entreprise !

La création d’une entreprise demande de nombreuses compétences, notamment juridique, sociale ou encore fiscale. Malheureusement, peu de nouveaux entrepreneurs allient tant de talents lorsqu’ils veulent se lancer.

Triakt vous livre 10 conseils pour bien débuter :

 

1.      Croire en son idée

Il s’agit de la première phase essentielle de la création d’entreprise. Nul besoin d’attendre l’idée du siècle pour se lancer. Vous pouvez en effet très bien réussir, voire faire fortune, en vendant de banales chaussettes !

L’important sera de trouver un projet qui vous tient à cœur et d’y croire. Si vous avez une passion, cela peut être un excellent début car vous connaîtrez mieux le marché et ses faiblesses (là où vous pourrez par exemple créer votre atout concurrentiel).

Restez informé sur votre domaine, écoutez votre entourage et ne vous laissez pas démotiver car c’est vous qui tenez les rênes de votre projet !

Nos experts sont là pour vous écouter et donner vie à vos idées en inscrivant votre projet dans un parcours simple et cohérent qui vous mènera vers la réussite.

 

2.      Se faire aider même lorsque l’on a peu de moyen

Beaucoup d’entrepreneurs sont perdus dans la phase de création de leur entreprise. En effet, vous allez très vite être confronté à un nombre important de taches, d’actions ou de choix à effectuer en plus des connaissance techniques à maîtriser (liées à votre activité), chaque étape pouvant nécessiter l’intervention d’un professionnel différent, et donc un allongement de la facture. De ce fait, les créateurs préfèrent tout faire par eux-mêmes.

N’oubliez pas cependant qu’il existe beaucoup d’organismes prêts à vous aider (associations, réseaux…) et même certains experts-comptables !

Triakt, via son application sarea. ou son réseau le « club Triakt » permet justement la mise en relation rapide et à moindre coût de professionnels afin de partager des expérience ou connaissance et de vous aider à mener à bien votre projet.

 

3.      Seul ou associé

Vous pouvez vous associer pour créer votre entreprise, aussi bien avec des gens que vous appréciez qu’avec de parfaits inconnus mais dont vous reconnaissez les compétences. Cela peut tout simplement être une association par complémentarité de domaines de connaissances. Les possibilités sont infinies mais la confiance et le respect devront être la pierre angulaire de vos rapports.

Si vous êtes seul, pas de panique ! Il existe grâce à Triakt toute une communauté (via le club Triakt et l’application sarea.) pour vous aider. Cela ne vous empêche pas d’être associé unique de votre propre entreprise.

Dans ce but par exemple a été créer l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée, qui est le pendant de la très populaire SARL), l’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) ou encore la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle).

 

4.      Faites une étude de marché

L’étude de marché vous permettra de sonder ce qui se fait, les opportunités, manques ou risques sur le marché ou encore de vous renseigner sur le consommateur type par exemple.

Triakt, vous propose une liste de questions à vous poser avant de démarrer une activité :

          L’environnement est-il sain ?

          Le marché est-il suffisamment mature ?

          Quelles sont les forces et les opportunités du marché ?

          Quelle sera votre place sur le marché ?

          Quelle sont les concurrents ? Répondent-ils suffisamment à la demande ?

          Quels sont les fournisseurs ?

          Le consommateur est-il suffisamment ouvert au marché ?

          Votre offre répond-elle à l’expression d’un besoin nouveau ?

5.      Ne négligez pas l’étude prévisionnelle !

Le prévisionnel est non seulement un document essentiel pour l’obtention de financements, mais il s’agit surtout d’un véritable outil de gestion pour le chef d’entreprise, qui doit être mis à jour en permanence et qui constitue un support de pilotage indispensable.

Il doit de plus être suffisamment travaillé pour valider les hypothèses de faisabilité et de rentabilité de votre projet : vous permettra-t-il de générer suffisamment de revenus pour rembourser vos frais ? Vous permettra-t-il plus encore de générer un revenu suffisant ?

 

6.      Les avantages à exercer sous le régime des travailleurs indépendants

Ce régime permet par exemple de supporter un coût moins élevé en termes de cotisations, que celui supporté par les dirigeants affiliés au régime général de la sécurité sociale.

De ce fait les cotisations relatives au début d’activité resteront faibles car calculées sur des bases forfaitaires peu élevées, ce qui permet de limiter les charges pour l’entreprise.

 

7.      Ne pas écarter l’hypothèse de l’EIRL

L’EIRL n’est généralement pas le régime que l’on conseille le plus du fait notamment du manque de souplesse administrative qu’il impose aux entrepreneurs (contrairement à l’EI, Entreprise Individuelle).

Pourtant cette forme juridique n’est pas pour autant à rayer de votre liste des pistes de réflexions. En effet, se situant à mi-chemin entre l’EURL et l’EI elle offre la possibilité :

– D’alléger les formalités administratives : pas de statuts à rédiger, possibilité d’opter pour la micro-entreprise

– Protection accrue de votre patrimoine personnel contrairement à l’EI

– D’opter pour une imposition à l’IS (impôt sur les sociétés), contrairement à l’EI qui n’est imposée que sur le revenu de l’entrepreneur.

 

8.      Planifiez !

Initier un projet, c’est également faire face à de nombreux imprévus et de retard. Votre travail en tant que chef de projet, sera donc de savoir anticiper ces obstacles (qui deviendront donc moins « imprévus »).

Pour optimiser son temps et gagner en efficacité, il vous faudra donc construire un plan d’action suffisamment précis et prenant en compte suffisamment de variables pour pouvoir le suivre à la lettre et ne pas vous laisser désarçonner par le moindre petit contretemps.

Au travers d’une méthodologie éprouvée, Triakt vous propose des outils de planification efficaces et détaillés qui pourront vous sauver en cas de tempête !

 

9.      Faites-vous assister par des équipes pluridisciplinaires

Vous ne pourrez pas avoir la même compétence dans tous les domaines ! C’est pourquoi il faut savoir vous entourer de personnes de confiance et possédant une réelle valeur ajoutée dans le domaine dont vous avez besoin.

Beaucoup de structures existent aujourd’hui, pouvant chacune séparément vous fournir des prestations très variées et pouvant être complémentaires au votre, ainsi la création graphique, le conseil juridique et fiscal, le conseil en ressources humaines, la création web…

C’est pourquoi Triakt a souhaité créer une communauté d’entrepreneurs aux compétences aussi variées que pointues dans leur domaine, aussi bien au sein de son « Club Triakt » que via son application « sarea. » afin de vous assister dans votre réussite.

 

10.  Soignez votre présence sur le web

Aujourd’hui, la technologie a pris une place de plus en plus importante dans la vie des entreprises, et même indispensable lorsqu’il s’agit d’Internet. En effet, il s’agit d’un moyen de communication hors pair pour assurer sa publicité, assurer son information ou s’organiser tout simplement (et c’est encore plus vrai lorsque le travail est international).

Soigner sa e-reputation devient donc primordial pour devenir un acteur de poids et de confiance, et vous devrez notamment être actif sur les réseaux sociaux et créer des réseaux.

Cela, Triakt vous le permet et met à votre disposition un réseau grandissant d’entrepreneurs (pouvant vous proposer leurs services ou demander les votres) pour renforcer votre image sur le web.

Le coin des entrepreneurs

Triakt