Skip to content

8 conditions pour une meilleure introduction sur le marché

by sur 15 octobre 2017

Vous avez une idée pour monter une entreprise, mais vous ne savez pas encore comment elle se comportera face au marché. Pas d’inquiétude, Triakt partage avec vous son outil pour évaluer ce dernier.

Il s’agit d’un diagramme en radar, où chacun des 8 axes correspond à une étape importante de votre étude de marché. A chacune de ces étapes, vous pourrez noter votre position par un chiffre allant de 1 (mauvais) à 5 (bon).

Ainsi vous connaîtrez immédiatement les lacunes de votre projet, ce qu’il reste à travailler ou au contraire, vos points forts.

Sans plus attendre voici les 8 axes de notre radar :

  1. L’environnement est-il sain ?

Il s’agit d’évaluer succinctement, par une étude macro-économique, l’environnement dans lequel vous souhaitez vous implante et vous assurer qu’il est sain ou favorable à votre projet. Les critères que vous allez passer en revue sont les domaines politique, environnemental, social, technologique et technique, économique et légal.

  1. Le marché est-il suffisamment mature ?

Assurez-vous de connaître les évolutions de votre marché et de savoir où il se situe : Le produit que vous proposez est-il nouveau (méconnu du public) ? Est-il connu sur le marché et demandé ? Est-il déjà dépassé (et nécessitant donc des évolutions) ?

Vous vous interrogerez également sur les perspectives d’évolution de ce marché, et sur votre capacité à vous y implanter, votre valeur ajoutée.

  1. Le marché présente-t-il suffisamment de forces et d’oppurtunités ?

A l’aide d’un tableau, vous allez lister toutes les forces et les faiblesses de votre marché sur une première ligne. Et sur une seconde les opportunités et les menaces.

De ce fait, vous allez pouvoir visualiser comment adapter vos produits ou services en fonction de ce qui existe déjà, ce qui fait ses preuves, mais également ce qui manque au consommateurs.

  1. Votre positionnement est-il adapté au marché ?

En fonction des questions précédentes, il n’est pas difficile de vérifier si votre offre correspond à ce que marché présente déjà, si elle est en mesure d’en combler les lacunes etc.

  1. Les concurrents sont-ils qualitativement insuffisants ?

En fonction de votre analyse du marché, vous allez pouvoir identifier vos concurrents principaux et faire une liste de ce qu’ils proposent : est-ce parfaitement adapté aux besoins du marché, de leurs consommateurs ? Quelles sont leurs forces, faiblesses, ce qui leur manque ?

Plus les concurrents seront qualitativement insuffisants, plus la note sera élevée ici, en ce qu’ils vous permettront de présenter un produit (ou service) plus complet, mieux adapté…

La quantité des concurrents est un sujet à controverses. L’on considère en effet que plus les concurrents sont nombreux, plus le marché est saturé. Il est vrai également que ne pas avoir de concurrent du tout peut être le signe d’un marché inexistant ou pas suffisamment mature. En règle générale, on retiendra le fait qu’il vaut mieux avoir quelques concurrents… mais pas trop !

  1. Les fournisseurs (et la chaîne des valeurs générale) sont-ils insuffisants sur ce marché ?

Il est important que toute la chaîne, incluant producteurs, fournisseurs, distributeurs mais également les transports et infrastructures etc. soit suffisante en nombre et par la qualité des prestations qu’elle apporte. En effet, il serait par exemple malheureux pour un concessionnaire de s’implanter dans un milieu aux infrastructures désastreuses ou dans une région où il est impossible de faire venir des voitures (ex d’une ile isolée, ou de trop fortes barrières à l’importation sur un territoire étranger…)

La note est maximale (5/5) lorsque la chaîne est complète ou suffisante. La plupart des prestataires n’ont pas besoin de cette étape.

  1. Le consommateur est-il mature ?

La septième étape réside dans la définition du profil du consommateur-type : Qui est-il, que consomme-t-il ? Quels sont ses besoins réels ?

Répondez-vous correctement à ses besoins ? Mais surtout, vos biens et services sont-ils adaptés à lui, à ses habitudes de consommation ?

  1. Votre offre répond-elle à l’expression de besoins nouveaux ?

Nous l’avons dit, s’il n’est pas toujours bon d’être le seul sur son marché, il n’en est pas moins vrai que vous aurez besoin de vous démarquer par un avantage concurrentiel sérieux : nouvelle présentation du produit, nouvelle utilité, innovation technique… nous considérerons qu’il sera accompagné de l’émergence d’un besoin nouveau.

En bref, si vous travaillez bien sur votre avantage concurrentiel, vous aurez la note maximale ici !

Une fois que vous avez rempli tous les champs d’une note allant de 0 à 5, vous pourrez faire la moyenne.

Une note allant de 0 à 2,5 n’est pas très bonne mais ne signifie pas que votre projet doit être abandonné : Triakt, retravaille avec vous afin de vous donner les meilleurs chances lors de votre début d’activité !

Une note entre 2,5 et 3 est suffisante et de bon augure au-delà de 3 !

Triakt vous propose en outre des aides financières pour vous aider à vous lancer lorsque vos notes sont excellentes (et suivant d’autres critères).

Publicités

From → entrepreneurs

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :